Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 13:12
Découvrir le cinéma HK #2 : Qiu Jin, la guerrière (2010)

Qiu Jin, la guerrière (2011) d’Herman Yau avec Yi Huang, Yu-Hang To, Pat Ha, Anthony Wong

« Plutôt que d’essayer d’impressionner les hommes, je voudrais les choquer ».


Le réal de la saga Ip Man a de nouveau choisi de mêler la question anti-impérialiste du début du 20è siècle chinois au film de genre kung-fu et au récit biographique, cette fois, sous les traits de la poétesse et révolutionnaire chinoise Qiu Jin. Les combats y sont rares mais époustouflants (l’attaque de l’école de Qiu Jin, la danse du dragon et surtout l’attaque de la caserne) par leur association du kung-fu en close-combat et de l’usage du fusil qui témoigne de la nouvelle époque.


Le film s’organise en flash-back, comme la plupart des biopics, mais non pas sur la centralité des grands événements de sa vie (Walk the line de James Mangold sur le moment clef de la carrière de Johnny Cash à la prison de Folsom, dans le Roman d’Elvis de Carpenter, juste avant son come-back) mais sur sa condamnation à mort, comme s’il nous fallait comprendre que son apprentissage révolutionnaire n’était qu’acceptation lucide de sa mort. Car Qiu Jin, en refusant de laisser la Chine aux corrompus et aux Occidentaux, fit le choix de sacrifier son bonheur personnel (ses enfants et son mari) au profit du destin de la nation.


Fille de fonctionnaire provinciale, cultivée et habile au maniement des armes, Qiu Jin est frustrée que son existence en tant que femme l’empêche de défendre l’indépendance et la justice en son propre pays qui subit le traité de Nankin. Même son talent poétique lui semble vain. Elle rejoint alors Beijing pour entrer en résistance politique (elle se définit comme féministe) puis le Japon où elle rencontre ses futurEs compagnons et compagnes de lutte. Son charisme et son intégrité dépasseront la vie éphèmére qui lui était destinée…

Découvrir le cinéma HK #2 : Qiu Jin, la guerrière (2010)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Microsoft support now 29/05/2014 10:16

I have also heard about the Girl Qiu Jin, who is cultured and skillful in handling weapons. But she is frustrated that her existence as a woman prevents defending the independence and justice in her own country which was suffering from the Treaty of Nanking. At this point even her poetic talent seemed pointless. Her charisma and integrity exceeded the ephemeral life that was intended for her.

  • : Récits d'un non-flamboyant
  • Récits d'un non-flamboyant
  • : Ce qui compte pour moi : Islam - Poésie - Luttes révolutionnaires - Solitude - Rhythm'n'blues - Cinéma asiatique - Foot féminin. A vous de voir Plus de questions : http://ask.fm/DouilleDomino
  • Contact

Recherche :