Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 12:29
Sans enquête ni jugement, l'association Sanabil d'aide aux détenu-e-s musulman-e-s en voie de dissolution

COMMUNIQUE OFFICIEL

Faisant suite à l’annonce du projet de dissolution de l’association Sanâbil

 

Paris, le 29 octobre 2016

 

Hier, l’association Sanâbil a appris par voie de presse, l’intention du Ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve de la dissoudre, après six longues années d’expérience

Il est reproché à l’association « des agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger ». Sanâbil entend contester fermement ces accusations, lourdes de conséquences pour les 750 détenus bénéficiaires, et qui jettent le discrédit sur le travail accompli jusqu’ici par ses très nombreux bénévoles qui l’ont fait vivre.

L’objet de Sanâbil est d’apporter un « soutien moral et spirituel » aux détenus musulmans qui en font la demande, par l’envoi de courriers et de petites sommes d’argent pour les plus indigents. La majorité des bénéficiaires sont des détenus de droits communs répartis dans plus de onze pays à travers le monde. L’objectif qu’elle poursuit est la réinsertion des détenus et il n’entre pas dans son objet d’adopter un traitement différencié des personnes qui la sollicitent en fonction du motif de leur condamnation.

Ses activités s’effectuent dans la plus grande transparence dès lors que l’administration pénitentiaire contrôle l’ensemble des courriers préalablement à leur distribution.

A ce jour aucun écrit, aucun don, n’a été signalé par l’administration compétente comme étant susceptible de tomber sous le coup de la Loi pénale ou de caractériser un quelconque prosélytisme. Par ailleurs, à ce jour, les dirigeants de l’association ne font l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

L’association s’émeut de la décision du Ministre, d’autant plus qu’elle a systématiquement condamné les actes de terrorisme par la voix de ses dirigeants. Elle ne peut que déplorer cette décision qui s’inscrit dans le cadre d’un état d’urgence prolongé de plus en plus dénoncé par les organisations non gouvernementales.

L’avocat de Sanâbil, Maitre Bruno Vinay, contestera la décision de dissolution dès sa notification. Il estime : « cette mesure est injustifiée et ne se fonde sur aucune preuve. Elle est uniquement nourrie par le climat actuel de suspicion généralisée. Le plus regrettable est qu’elle contribuera à l’isolement des personnes prises en charge par l’association pour précisément les sortir de leur radicalisation».

Contact presse : Maître Bruno Vinay / 06 75 86 06 31 / vinay@bvavocat.eu

 

 

https://m.facebook.com/Fmsanabil/?refid=52&__tn__=C

http://sanabil.fr/

Repost 0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 18:09
du 15 au 22 octobre 2016 : Campagne Unitaire pour exiger la libération de Georges 'Abdallah

SEMAINE d’ACTIONS INTERNATIONALE du 15 au 22 octobre 2016

 

 

Infos sur campagne.unitaire.gabdallah@gmail.com

 

BUS pour LANNEMEZAN : inscription à l’adresse suivante 

campagne.unitaire.gabdallah@gmail.com

Départ de PARIS : le 21 octobre 2016, à 22h00

Retour à PARIS : le 22 octobre 2016, à 18h00

 

 

 

CALENDRIER ET LIEUX DES ACTIONS PROPOSEES 

LORS DE LA SEMAINE D’ACTIONS INTERNATIONALE DU 15 AU 22 OCTOBRE 2016

 

-  samedi 15 octobre 2016 :

• de 10h à 13h : marché de Barbès

• à partir de 14h : Palestine debout (République)

 

-  dimanche 16 octobre 2016 :

• de 10h à 13h : marché de Saint-Ouen

• à partir de 14h : cabaret d’urgence « pour le MEDEF, tous les coups sont permis » – Compagnie Jolie-môme (Cartoucherie – Epée de bois à Vincennes) : en solidarité avec Loïc et tous les inculpés du mouvement social

 

-  lundi 17 octobre 2016 :

• à partir de 18h : rassemblement au Pont de Saint-Michel pour faire le lien entre le 17 octobre 1961 et la cause de George Ibrahim Abdallah. Distribution d’un tract spécifique pour faire ce lien.

 

-  Mardi 18 octobre 2016 :

• à partir de 18h : rassemblement devant la direction de l’administration pénitentiaire – 35, rue de la gare – 75019 Paris

 

-  mercredi 19 octobre 2016 :

• de 12h à 15h : fac de Saint-Denis

 

-  jeudi 20 octobre 2016 :

• de 17h30 à 20h : rassemblement à Belleville

 

-  vendredi 21 octobre 2016 :

• à partir de 18h : rassemblement à République avant le départ du Bus, à 22 heures.

 

-  Samedi 22 octobre 2016 :

• manifestation à Lannemezan (rendez-vous devant la gare à 14h00)

 

Repost 0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 16:32
Discussion à Rennes le 25 mars autour des "Femmes trans racisées en milieu carcéral en France"

appel : https://www.facebook.com/Ouest-Trans-1203006646381868/

"En l'occasion de la Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes, le Collectif afroféministe les Peaux Cibles, l'association Acceptess T et Ouest Trans vous invitent à participer à un évènement autour des conditions d'incarcération des femmes trans non-blanches en France.

Nous commencerons par une conférence de Giovanna RINCON (Acceptess T):


► La position sociale des femmes trans racisées en France et ses conséquences :
(Définition concrète des raisons d'emprisonnement générales, de l'obligation pour les femmes trans racisées d'être en illégalité et explication des lois et de la justice répressives.)


►Approche factuelle des conditions d'incarcération
(Nous aborderons l'impunité des “matons” et de l'administration pénitencière, la santé en prison et la mixité forcée dont sont victimes les femmes trans.)



Ensuite nous écouterons des témoignages d'ex détenues (à confirmer), pour enfin répondre aux questions du public.

EVENEMENT MIXTE.

"

sur le collectif afro-féministe de Rennes : https://www.facebook.com/femmesnoiresrennes/​

sur le groupe d'auto-support trans' Ouest Trans : https://www.facebook.com/Ouest-Trans-1203006646381868/​

sur le groupe d'auto-support trans' Acceptess-Transgenres en Ile-de-France : https://www.facebook.com/acceptess.transgenres

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Trans' Race prison Genre A venir !
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 00:36
Tout prisonnier est politique.

Avant de redorer le blason de Taubira pour sa démission, regardons les choses telles qu'elle les a laissées dans les prisons françaises : crades, inhumaines, à jamais illégitimes.

Voici la nouvelle supercherie de la Maison d'arrêt de Nanterre pour contrer tout procédure de droit des détenus quand ils sont déjà 1050 pour 592 places (le taux national de la population carcérale au 1er janvier 2016 était de 115%) :

Oublions par ailleurs de croire à la bonne volonté des "syndicats" pénitentiaires (qui soutiennent ce nouvel exemple d'arbitraire) et policiers. Un agent répressif est un soldat, pas un travailleur. Luttons pour l'abolition des prisons et de la police, sans quoi il y aura toujours un Etat policier.

Cece McDonald, à la suite de sa libération, déclarait :

"J’ai l’impression qu’une vraie réforme serait la fin pure et simple de la prison : un démantèlement du système carcéral. On ne peut pas vouloir réformer et corriger la prison et en même temps vouloir y mettre un terme. C’est soit l’un, soit l’autre.

Si on questionne un-e vrai-e abolitionniste sur l’idée de réforme, elle/il réfléchirait aux moyens de : 1/ libérer les prisonnier-es, 2/ démanteler l’industrie carcérale, et 3/ trouver des solutions alternatives et de nouvelles méthodes de gestion des crimes, des punitions et de la justice, tout en sachant que personne n’a le même point de vue sur ce que ça pourrait être.


Le terme « réforme » a lui-même besoin d’être redéfini. Nous ne voulons pas d’une prison différente, nous ne voulons plus de prison du tout. Selon moi, la prison n’a pas à être réformée."

extrait de cet article : https://badasseszine.wordpress.com/2015/03/22/la-prison-na-pas-a-etre-reformee-une-interview-avec-cece-mcdonald/

Je vous recommande également cette très bonne présentation en français du concept de "justice transformatrice" à opposer au système carcéral par Haïtiano Molotov : http://haitiano-molotov.com/post/125002612557/labolition-de-la-prison-est-une-question


7 . يُوفُونَ بِٱلنَّذْرِ وَيَخَافُونَ يَوْمًا كَانَ شَرُّهُۥ مُسْتَطِيرًا
8 . وَيُطْعِمُونَ ٱلطَّعَامَ عَلَىٰ حُبِّهِۦ مِسْكِينًا وَيَتِيمًا وَأَسِيرًا
9 . إِنَّمَا نُطْعِمُكُمْ لِوَجْهِ ٱللَّهِ لَا نُرِيدُ مِنكُمْ جَزَآءً وَلَا شُكُورًا
10 . إِنَّا نَخَافُ مِن رَّبِّنَا يَوْمًا عَبُوسًا قَمْطَرِيرًا

7. Ils accomplissent leurs voeux et ils redoutent un jour dont le mal s'étendra partout.

8. Et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l'orphelin et au prisonnier,

9. (Disant) : «C'est pour le visage d'Allah que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude.

10. Nous redoutons, de notre Seigneur, un jour terrible et catastrophique».

Sans DEC :

Diffusez les témoignages sur cette institution qui pue.

Ecrivez aux détenu-e-s.

Cantinez pour elles et eux.

Tout prisonnier est politique.
Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans prison Ailleurs sur le web
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 19:00
J'arrive de moins en moins à lire d'articles en ligne et j'ai un tas de liens qui s'accumulent de certainement très bons textes.
 
Au-delà mes blocages grandissants envers les écrans, le milieu se disant militant se repose beaucoup sur la constatation des dégâts, pas mal dans la réaction, un peu dans l'action, jamais dans l'éducation.
 
Parce qu'apprendre, c'est pas qu'à l'école ou à la fac, et parce que c'est justement pas fait pour, devenuE adulte, porter une cravate derrière un bureau et dire oui chef, je voulais proposer quelques vidéos desquelles j'ai pu tirées des réflexions, des infos et des envies mais pas en les matant (rien de plus chiant que de regarder pendant 2h des gens statiques) mais en les transférant en MP3 avec ce logiciel gratuit :
 
 
ou les programmes également gratuits de DVDVideoSoft. Et hop, dans ton portable ou dans ton MP3, "ce sera tout à fait, comme à la radioooooooooooo". Merci au passage à Cases Rebelles et à Radiorageuses pour leurs émissions riches et radicales en écoute libre.
 
Travailler et même étudier à plein temps ne sont pas forcément conciliables, même avec la meilleure volonté, avec l'apprentissage, de nouvelles initiatives, s'informer, militer, apprendre différement, s'épanouir : les trop rares jours de repos donnent plus envie de se détendre, de voir ses potes et partenaires, de faire les courses, de faire les trucs relous administratifs que tu repousses depuis des semaines, de te DROGUER selon les goûts d'chacunE... Et tu peux vite te faire aspirer dans une routine assez creuse, manger, dormir, bosser, consommer le week-end... CertainEs s'en accommodent bien et c'est tant mieux pour ielLEs, la simplicité de ces besoins et de cet emploi du temps peut aussi rendre heureuxSEs. 
 
Seulement, on s'interroge peu, dans les milieux dits engagés, à notre destin (commun) de consommateuRICEs de séries et de 2.0 mais bon dans 10 ans, je me crée un potager et tout tout, hein...
 
Le but d'écouter des interventions, loin d'être toutes universitaires, est pas d'en sortir plus intelligentEs (ce serait en fait un échec d'en arriver simplement là) ou plus vénères comme après le énième article journalistique qu'on vient de se transférer mais d'en tirer un truc, même minime, pour soi. Si l'intelligence, c'est de briller en soirée, ça n'a rien de brillant en fin de compte, c'est même un peu piteux.
 
Il nous faut prendre conscience, le plus tôt possible, que son histoire en tant que raciséE, en tant que trans', en tant que travailleurSE ne sera justement pas apprise en classe d'histoire en France et qu'il va falloir se débrouiller pour aller la chercher. De même pour trouver des romans, de la poésie qui évoquent ton vécu... Un jour, je vous dirai ce que ça fait de grandir métis sans se retrouver dit, raconté dans la culture pop.
 
Ca nous permettra par exemple de réaliser qu'au quotidien, les expressions toutes faites de "conspirationnisme", "développement durable", "importation de conflit israélo-palestinien", "islamisme", "reconquista", "dictature cubaine ou vénézuelienne vs démocratie mexicaine mdr" ou encore "les noirs ont vendu leurs propres frères" ou "Team Taubira" ou plus récemment "Tsipras n'avait pas le choix" détériorent nos esprits de façon sournoise et dévastatrice afin d'empêcher toute réflexion critique, toute indépendance intellectuelle, et donc de développement sociale populaire pour toutes les classes et communautés opprimées.
 
Si lire t'est difficile, j'espère qu'écouter te sera plus facile incha'allah taala.
 
بسم الله الرحمن الرحيم Ra bracket.png اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ Aya-1.png خَلَقَ الْإِنْسَانَ مِنْ عَلَقٍ Aya-2.png اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ Aya-3.png الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ Aya-4.png عَلَّمَ الْإِنْسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ Aya-5.png 

Falesteen, du mensonge historique de la création d'Israël par dû pour la Shoah, au dogme "pacifiste" de la solution à 2 Etats, en passant par les acteurs de la résistance armée à l'entité sioniste actuellement, jusqu'aux conséquences politiques et sociales des massacres du Ramadhan dernier sur Ghaza

A écouter aussi de Boussoumah : la Nakba en 1948

L'histoire de l'Afrique n'est pas à apprendre avec Sarkozy. On ne doit plus parler de la traite négrière et de l'esclavage des Noir-e-s sans parler des résistances noires continues mais délibérement masquées. Connaître aujourd'hui l'histoire de la violence coloniale, celui du mouvement panafricain et reconnaître le néo-colonialisme en oeuvre à l'heure actuelle est primordial pour l'indépendance politique ET économique du continent africain et un internationalisme entre nations du Tiers monde

A voir/écouter aussi de Saïd Bouamama, ses biographies politiques des non moins politiques Aimé Césaire, Frantz Fanon, Ruben Um Nyobe, Patrice Lumumba,Kwame Nkrumah

Voici quelques conférences diverses en anglais sur le système carcéral en Occident (y compris Guantanamo - là en français), les guerres impérialistes motivées par l'ultra-libéralisme (ou l'extrême-centrisme comme le dit très bien Tariq Ali), la révolution bolivarienne continue au Vénézuela, le dogme de l'antiviolence démoli par Malcolm X puisqu'il démolit la communauté afro-américaine et la violence structurelle à l'encontre des femmes trans noires aux Etats-Unis.

en 4 parties !

En 2 parties !

George Ciccariello-Maher, à écouter aussi sur Décoloniser l'anarchisme

Ca se passe en France : des réflexions décoloniales mais pas que, également féministes noires, roms, musulmanes et contre le gouvernement, le pouvoir blanc et la police.

A voir également "Racialisation, religion, banlieue et genre" et "Epistémicide"

L'écologie sociale contre le capitalisme vert (business bio, développement durable, commerce prétenduemment équitable, énergies soi-disant renouvellables...)

Un peu de littérature non-blanche pour respirer un peu

Islam, Iman, Ihsan

Tout le Qurân al-karîm, récité en arabe puis dans une traduction de ses sens en français

Il a également publié un livre sur le sujet

A voir aussi, l'islam noir d'Ousmane Timera également

En 3 parties

et la suite nommée "Islam et capitalisme". A écouter aussi : "Discussion avec Youssef Girard, Islam & Libération"

il existe une centaine d'épisodes passionnants de la Sîra racontée par Yasir Qadhi, parfois sous-titrée

En 8 parties

L'auto-édification signifie se préparer de façon révolutionnaire, d'abord mener le Moi vers son ihsan puis agir pour le sort populaire

Repost 0
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 20:26
Cinéma HK #7 : Prison on fire (1987)

Prison on fire 1 (1987) de Ringo Lam avec Chow Yun-fat, Tony Leung Ka-fai.

Un singe et un mouton parmi les lions.

Un film violent mais au ton très touchant grâce au duo très efficace Chow Yun-fat / Tony Leung Ka-fai (le Tony Leung homonyme méconnu ici). Avec l'univers carcéral, le réal' Ringo Lam poursuit son analyse des travers sociaux d'une cité de Hong-Kong toujours plus au bord du précipice (Triptyque On Fire : City on fire en 1987 aussi - grosse source de plagiat d'inspiration pour Tarantino, Prison on fire la même année et enfin School on fire en 1988).


Un jeune commercial dans la pub est emprisonné à la suite d’un homicide involontaire et devient le bouc-émissaire d’une lutte sans pitié entre Triades en prison, le tout sous l’œil sadique du gardien Hung surnommé le Tueur (l’excellent Roy Cheung, qui jouait aussi un rôle de salaud dans City on fire). De quoi légitimement avoir envie dès les premières semaines en taule de s’ouvrir le bide avec un morceau de verre… Mais l’amitié et l’entraide ne sont jamais loin non plus dans la promiscuité où ton ami éternel deviendra celui qui chie à côté de toi quand tu nettoies déjà les chiottes…


On sent réellement la distance qui sépare ces hommes de la liberté par les plans extérieurs de la baie de Hong-Kong, où même les travaux en extérieur ne sont qu’esclavage moderne. Les scènes de bagarre chaotiques dans la laverie et les dortoirs sont hallucinantes : comme quoi on peut être esthète sans plans feutrés bleutés gnan gnan et bobo à la Sofia Coppola ou Xavier Dolan. J'ai pas trop aimé par contre Prison on fire 2 qui souffre de l'absence de Tony Leung Kai-fai.

Roy Cheung dans le rôle du maton sadique

Roy Cheung dans le rôle du maton sadique

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Cinéma hongkongais cinéma prison
commenter cet article
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 23:18
Parole d'une femme trans' incarcérée à Caen dans une prison pour hommes

Je fais part ici d'un article de Numéro Zéro qui a récemment mis en ligne le podcast de l'émission "Papillon" du 20 novembre dernier, à l'origine enregistrée pour Fréquence Paris Plurielle en avril 2014. Chloé était interviewée sur ses conditions de détention en tant que femme trans' dans une prison d'hommes en France. Elle évoque ainsi entre autre :

- la question de l'impossibilité de se voir transférer chez les femmes - et ce malgré l'existence d'une déclaration contraire de la Cour Européenne des Droits de l'Homme

- l'irresponsabilité médicale du personnel soignant envers les traitements non seulement d'hormonothérapie, les opérations chirurgicales de transition mais aussi les douleurs du quotidien et les affections graves

- les exactions diverses des matons et de la direction des prisons, soumettant totalement les prisonnier-e-s à l'arbitraire

- sa force de résistance franchement incroyable face à un système maltraitant, injuste et ultra-violent

A écouter d'urgence car ça reste malheureusement trop rare les infos sur les meufs trans' en prison ailleurs qu'aux States ou avant qu'il ne soit trop tard... Et là, je pense au sort ignoble de Nathalie il y a déjà deux ans aussi à Caen : http://www.actupparis.org/spip.php?article5033

Son interview intervient aux 40 premières minutes de l'émission.

PS : Ban Public évoquait déjà en 2012 les violences quotidiennes et structurelles dont Chloé était victime :

http://prison.eu.org/spip.php?article13938

et merci à Gaël pour l'info.

Repost 0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 11:52
Liberté pour les prisonniers de Villiers​-​le​-​Bel

ici je reproduis l'annonce du BBoy Konsian pour l'annonce de la sortie d'la compil' en soutien aux prisonniers de Villiers-le-bel, qui recevront tous les bénéfices :

"
La compilation 'Liberté pour les prisonniers de Villiers-le-Bel' disponible
en CD et Digital


Le 25 novembre 2007, Lakhamy Samoura et Moushin Sehhouli décèdent suite à la collision de leur moto avec une voiture de police, à Villiers-le-Bel. Les policiers quittent leur véhicule et s’empressent de fuir la scène. Quelques heures plus tard, la version officielle, relayée par les médias, est établie : les policiers ne sont pas responsables, la mort des deux adolescents, dont on salit la mémoire en les présentant comme des délinquants, est due à leur imprudence.


Face au mensonge d’État, la colère de centaines d’habitants de tous âges explose. Les trois nuits de révoltes seront matées par l’envoi de centaines de policiers. Plusieurs dizaines de policiers sont blessés, notamment par des tirs d'arme à feu, le président de la république demande que des têtes tombent pour laver l'affront. A la « pacification » policière succède une longue phase de répression judiciaire.


Trois séries de procès ont eu lieu, apportant chacun leur lot de condamnations. Depuis février 2008, Abderrahmane et Adama Kamara sont incarcérés. Condamnés sans preuves et essentiellement sur la base de témoignages anonymes rémunérés, en 2010, puis en appel en 2011, à des peines de 15 et 12 ans de prison, les frères Kamara ont fait les frais d’un procès pour l’exemple.


A l’inverse, les rares procès où des flics ou des matons sont mis en cause pour violences, ou même homicides, aboutissent à des non-lieux, des acquittements ou des peines dérisoires. Depuis bientôt 6 ans, après une série de non-lieu et de renvois, le flic responsable de la mort de Lakhamy et Moushin a eu droit à un procès mené par un juge complice complice et un procureur complaisant qui a demandé sa relaxe.


Les familles des victimes attendent toujours que Vérité et Justice soit faite. Parce que de Amiens à Marseille, les crimes policiers, les révoltes et la répression se répètent, parce que les violences policières et la prison touchent au quotidien les quartiers partout en France, les initiatives de solidarité doivent se multiplier. Avec cette compilation, des rappeurs de toute la France se mobilisent pour lutter contre les crimes racistes et sécuritaires.


Les bénéfices de la compilation seront intégralement reversés aux prisonniers.

Liberté pour les frères Kamara !


"Liberté pour les prisonniers de Villiers-le-Bel", la compilation de soutien réalisée par BBoyKonsian et Angles Morts est disponible dès à présent en format CD et Digital.


Tracklist :
1) Akye "Intro"
2) Fils du Béton "Le verdict"
3) Kommando Toxik "Antiporc"
4) Les Evadés "Quand le chien aboie"
5) Dangereux Dinosaures "L’or du Vatican"
6) Ancrages "Les morts n’ont pas tous la même peau"
7) Six Hood "Monde d’hommes"
8) Hardkore & Âme "Gueule froide"
9) Dirty Jack "Interlude"
10) Fik’s et P.Kaer "Vérité et justice"
11) B.James "Bois d’ébène"
12) Mayday (Killabizz) feat Renno et Nitro "Jugés coupables"
13) Ksir Makosa "Tcheck ça"
14) Kash Leone "Injustice"
15) Soledad "A qui la faute"
16) Corbac "100 rancune : chapitre 3"
17) Aïckone et Soldat TK "Personne"
18) Première Ligne "La valeur d’une larme"


Mastering: Skeez
Artwork: H - www.horsigne.com

Contact: anglesmorts@gmail.com

Le CD est en vente à 10 euros dans notre boutique en ligne ici: www.bboykonsian.com/shop/Liberte-pour-les-prisonniers-de-Villiers-le-Bel_p850.html

La version Digital est en vente à 8 euros sur le Bandcamp BBoyKonsian: bboykonsian.bandcamp.com/album/libert-pour-les-prisonniers-de-villiers-le-bel

"

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 19:05

JE PETE UN CABLE !!!

LA, J'AI PAS D'AUTRES MOTS !

 

Non, j'ai rien contre les Classes Primaires, 

c'est une classe relativement chouette d'ailleurs, 

j'parle des sacro-saints Communiqués de Presse,

puisqu'il est INCONTOURNABLE d'en faire semble-t-il

et, de forcer l'trait, en disant qu'y a rien d'plus militant...

 

Ca fait une semaine que j'ai quitté la France, 

mais c'est dingue comme sa crasse vous suit loin, loin...

Je savais que j'allais remercier Dieu d'être éloigné d'la merde

parisienne près d'là où j'vivais :

adieu snobinardEs, cupides du pouvoir, fashionisterAs,

militantEs blancHEs bourgeoisEs qu'ont l'sentiment d'être tellement déconstruitEs par d'la foutue sociologie imbuvable de 50 pages à 15e

et qui font la leçon sur ceux/celles qui le seraient pas assez (souvent des Arabes, des NoirEs, des précaires, des trans' j'vous rassure)...

 

Mais non, la merde colle bien aux bottes.

J'suis parti pour le Caire le 1er octobre et,

même si ça fait 2 ans que j'refuse de participer à l'orga d'l'Existrans, compte-tenu de son déroulement interne autoritaire, parisianiste, voire transphobe (sic!), 

j'regrettai par contre d'pas pouvoir aller à la marche que je n'avais pas manqué une année depuis ma première participation.

 

Alors, normal, je lis le communiqué d'presse sorti cette semaine, 

histoire de connaître le ton donné à la marche cette année...

La haine.

 

Si le style est franchement nul, ça m'est égal.

c'est pas facile de rédiger un tract, la militance a rarement été Shakespeare et bon,

au vu des enjeux en tant que trans, perso, j'm'en fous. 

allez, j'dirai même, que ça choque tellement la face, qu'au moins, on relie chaque phrase 2 fois !

 

Non, c'est le contenu qui m'a fait SUPER flippé !!

Quelques extraits choisis moisis :

   

"Le cortège partira de la Place de la Bastille à 14h pour une marche symbolique et pragmatique où chacunE est attenduE afin de venir scander et défendre les revendications du collectif."

 

pragmatique, quoi ? j'comprends pas

 

et d'abord, venir, c'est déjà en soi répondre à l'appel du collectif. ensuite, apporter ses propres vues et formulations non-imaginées ou retenues par le collectif, c'est c'qui fait la force de ce genre de marche. comme si touTEs les trans'  qui y venaient partageaient les mêmes revendications...pour ça, il faudrait déjà qu'on est les mêmes intérêts et malheureusement, je ne pense pas que l'ambition politique de certainEs et la quête ultime de faire de sa chapelle associative la mieux placée par rapport des ministères PS ne soient propices à lutter contre le système transphobe dans sa globalité.

 

"pour sa 16è édition" 

 

c'est un festival maintenant ? pourquoi ne pas en faire un moment d'luttes plutôt qu'un rendez-vous annuel ?

est-ce à l'image de ce que c'qu'on s'prend dans la gueule 365 jours par an ? y compris le jour de l'Existrans ?

je sais pas c'que vous en pensez mais les marches sont de plus en plus molles, les re-stars FTM font clinquer les pecs blancs et musclés

à l'avant d'la marche histoire de rajouter 200 photos sur facebook le lendemain.

Je pense que celles et ceux qui viennent marcher, malgré le sentiment de honte quand à leur passing dans la rue dans ce moment si publique, 

malgré la fatigue d'une longue marche comme celle-ci après la semaine de boulot, après l'déplacement jusqu'à Paname en de-spee 

et surtout malgré le sentiment de la non-avancée de nos droits malgré les beaux parleurs au gouvernement et leurs échos associatifs, 

celles-là et ceux-là sont bien plus radicaux-les. 

 

Alors, par pitié, arrêtez avec la rhétorique Hollandiste ! 

Si "Le Changement, c'est maintenant", explique moi que contrairement à ce que j'avais vu :

- ma mère est partie ENFIN à la retraite, fêter ses 60 ans, sans se courber pour travailler en crèche pour moins de 1800 balles par mois.

- j'aurais des possibilités de trouver du boulot minimum smic en 35h en cdi en 2013 dans un domaine qui corresponde à mes envies et compétences

- j'aurais pas à faire les petites annonces d'la région parisienne où tu oses voir des 6m² sans douche dernier étage à 500 balles sans apl où on te demande d'avoir des garantEs riches

- on m'refusera plus jamais de jobs à cause de mon genre, ma couleur, mon âge

 

montre-moi aussi qu'avec ce gouvernement :

 

- l'Islam n'est plus l'ennemi

- Sarkozy n'est pas dans le corps de Valls

- la justice est la même rendue dans les quartiers pop et riches, que n'importe quelle personne peut attaquer Lagardère en justice

parce que on a tous une égalité devant le choix d'notre avocat et que le juge n'est pas un sale con blindé d'thunes, blanc raciste et sexiste ?

- la prison, c'est fini

- les plaintes pour aggressions sexuelles aboutissent

- aller à la fac, passer son permis quand on est jeunes ne demandent pas d'avoir des parents riches ou d'prendre un crédit qu'on n'pourra jamais rembourser

- les DOM-TOM ont leur indépendance

- les ex-pays colonisés ont leur indépendance réelle

- les "guerres humanitaires", c'est fini, y compris en Syrie et au Nord-Mali

- chaque jeune sait comment s'protéger, avorter. sait c'qu'est le clito, les intersexuations et les transidentités

- la répression pour la consommation de stup', c'est fini

- la reconnaissance des crimes coloniaux est garantie

- la police, l'armée, la gendarmie sont démentelées

 

si c'est pas l'cas, ta gueule, joue pas au jeu du "tout change en France grâce à Hollande, alors à notre tour de gratter les miettes du socialisme caviard !"

 

"Le respect de l’identité de genre et l’amélioration des conditions des personnes trans en prison"

 

Je vous vomis. C'est ça votre solidarité avec les trans' en taule ? 

ça s'arrête à être placéE en détention avec son genre d'élection ? À lutter contre les violences transphobes derrière les barreaux ?

C'est quoi d'ailleurs unE trans' prison ? quelqu'unE qui bénéficié de tout l'confort en société et qui, suite à une erreur personnelle, s'est retrouvéE légitimement enferméE, loin de nous autres bonnes personnes ?

C'est vraiment archi-craignos, parce que c'est ce que ça suggère.

 

Dans un système où c'est ta survie économique, corporelle, bureaucratique qui en jeu chaque jour, 

la prison n'est pas un endroit anodin où se retrouvent quelques trans', par hasard. 

La prison, c'est l'un des endroits que nous réserve l'Etat pour ne pas être cis. y'a aussi l'HP, la mort au coin d'une ruelle, en garde vue, en famille...

 

LIBERATION IMMEDIATE DE TOU-TE-S LES TRANS' INCARCERE-E-S !

 

Ah et au fait, on est aussi dans un pays où on peut être incarcéréEs malgré un état de santé grave donc sans vrai droit à la santé, également psychologique.

quand on sait qu'une grande partie d'la communauté trans, notamment parmi les femmes trans' travailleuses du sexe voire migrantes, sont touchées par le VIH,

on ne peut pas réclamer de meilleures conditions que la liberté, c'est à dire, la jouissance des droits de base, point barre !

 

"Il est urgent que ces mesures légitimes, cohérentes et vitales soient prises en compte afin que chacunE puisse vivre décemment et librement, en conformité avec les principes fondamentaux de notre république, fondée sur le respect de la dignité humaine ainsi que sur le droit à disposer de son corps. Des principes à valeur constitutionnelle. Si la France est le pays des droits de l’homme : qu’elle le montre !"

 

pourquoi revendiquer des principes sur lesquels elles ne s'est jamais fondée?

est-ce que ne serait-ce qu'avorter est un droit en France ?

une personne dispose-t-elle de son corps à c'point dans notre rép' chérie ?

non, c'est juste tolérer. c'est pas un droit. 

 

Bon, t'es excuséE, t'as cru aussi qu'la Rép' était laïque avant d'comprendre que l'Alsace, la Moselle et la Guyane financaient l'clergé, que Marianne était la Sainte-Vierge avec une bonnet phrygien, que la Marseillaise et le drapeau tricolore étaient sacrés (interdits de blasphèmes tels sifflement et mises à feu) et que le Pape était dans les p'tits papiers du pouvoir...

 

"La France va-t-elle enfin sortir de l'âge de pierre"

 

bon, là j'chuis hors sujet, mais faut arrêter d'croire au mythe du Progrès. 

d'ailleurs, faut arrêter d'prendre l'Age de pierre pour une ère où les genTEs étaient bêtes et méchantEs. en réfléchissant bien, ça m'semble demander plus de jugeote l'âge de pierre que l'âge de l'Iphone 5.

et puis, ce concept du Progrès est souvent associé à une rhétorique puante raciste où les EuropéenNEs sont modernes, en avance (avant on disait carrément civiliséEs) contrairement aux Autres...

 

"Il existe aujourd’hui une réelle opportunité d’éradiquer de façon pérenne le règne de la stigmatisation et l’omerta gouvernementale"

 

oulahhh, même problème que la première phrase. 

 

"le gouvernement a pris des engagements, il doit maintenant prendre ses responsabilités et les appliquer"

 

nan, nan, t'inquiètes, il a rien pris comme engagement envers les trans'

 

"soyons nombreuSESx le 20 octobre prochain afin de faire entendre la voix des trans oubliéEs, fantômes de la République, invisibles dépossédéEs de leurs identités !"

 

Si toi aussi tu t'en fous d'être sous les spotlights de la Rép',

et qu'tu préfères l'enterrer,

tu peux fossoyer avec moi en ajoutant tes remarques sur mon texte ou tes critiques sur le communiqué de presse juste en-dessus.

 

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Trans' prison
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 13:17

j'transfère les infos relatives à la soirée de soutien, extraites du site Etat d'exception : http://www.etatdexception.net/?p=779

 

"Soirée de soutien aux prisonniers de Villiers-le-Bel et aux victimes de crimes racistes et sécuritaires au C.I.C.P à Paris le dimanche 22 avril 2012
Soirée Vengeance d'Etat CICP 22 avril
Horaire : de 17h à 22h
Tarif : 5 euros

 

Le 21 octobre 2011, le verdict du procès en appel des « tireurs présumés » de Villiers-le-Bel est tombé.

 

Deux acquittements et des peines de 3 à 15 ans de prison ferme ont été prononcés.

 

Quatre ans après la mort de Lakhamy et Moushin, provoquée par la collision de leur moto avec une voiture de police, et les révoltes qui ont embrasé Villiers-le-Bel, la Justice a enfin assouvi le désir de vengeance de l’État.

 

L'enfermement des deux frères Kamara, condamnés à 12 et 15 ans de prison, est un gage donné aux forces de répression, qui ont besoin d'être rassurées sur le bien-fondé de leur travail de pacification des quartiers populaires, y compris quand celui-ci engendre des morts, et sur le soutien indéfectible qu'elles recevront systématiquement de la part de la Justice.

 

Villiers-le-Bel n'est pourtant pas une exception. Aujourd'hui, tous les procès où les actes des flics ou des matons sont mis en cause aboutissent à des non-lieux, des acquittements ou des peines dérisoires. Lamine Dieng, étouffé par la police en 2005, Abdelhakim Ajimi, étranglé par la police en 2008, Ali Ziri, battu à mort par la police en 2009, et Jamal Ghermaoui, « suicidé » par les matons de Nanterre en 2011, sont autant d'exemples de l'insécurité policière et carcérale, de la brutalité de la violence d’État en France.

 

Les prisonniers de Villiers-le-Bel, tout comme les familles de ces « vies volées » par les flics et les matons, ont besoin de soutien et de solidarité.

Rassemblons-nous et organisons-nous pour eux et contre les violences d’État. "

 

Jamel des Lilas, extrait de "A Villiers-le-Bel, la souffrance est la même" / à propos du procès en appel de 5 Noirs :

 

En bref, les éléments biographiques des accusés, leurs témoignages et ceux de leurs soutiens sont autant de marqueurs raciaux destinés à dénier toute « normalité » à ces personnes et à empêcher toute empathie que pourraient éprouver les membres du jury à leur égard. « Dans un procès où les éléments matériels sont absents, ces descriptions aux allures de vérité scientifique pèseront lourd dans la décision du jury [2] ». Car ici, tout fonctionne à l’envers. On commence par l’examen des personnalités des accusés, l’évocation d’ « enquêtes sociales » aux allures de rapport d’administration coloniale, l’énumération des infractions enregistrées dans un casier judiciaire exhibé comme une preuve de monstruosité, pour finir par l’examen des preuves matérielles (quasi inexistantes) en rapport avec l’accusation. Si à la fin du procès la cour ne parvient à convaincre personne que ces cinq-là sont les auteurs des tirs, elle aura au moins permis de prouver que si ce n’est pas eux, ils sont quand même susceptibles d’avoir commis ce qu’on leur reproche. Avec des éléments à charge aussi légers et devant des descriptions aussi précises que « individu de type africain... ou portant une cagoule noire », on arrivera même à la conclusion que la nuit, tous les Nègres se ressemblent.

 

[2] Collectif Angles Morts, Vengeance d’État, op. cit., p.92.

Repost 0

  • : Récits d'un non-flamboyant
  • Récits d'un non-flamboyant
  • : Ce qui compte pour moi : Islam - Poésie - Luttes révolutionnaires - Solitude - Rhythm'n'blues - Cinéma asiatique - Foot féminin. A vous de voir Plus de questions : http://ask.fm/DouilleDomino
  • Contact

Recherche :