Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 17:43
Repost 0
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 07:15

Nos revendications par thématiques :

 

Générales

2017 annexe 1 revendications collectif POU LAGWIYAN DEKOLE

2017 annexe 2 Association LAVI DANBWA

2017 annexe 3 Document d orientation d un pacte de developpement pour la Guyane

2017 annexe 4 projet d'accord relatif à l avenir de la guyane

2017 annexe 5 COLLECTIFS DES EXPROPRIES DE KOUROU

2017 annexe 6 Courrier vers collectif defense guyane 28 mars 2017 sur bord de mer kourou

2017 annexe 7 Appel à la grève du SNUipp et de la FSU Guyane - SNUipp-FSU Guyane

2017 annexe 8 Liste de revendication CITOYENNES CITOYENS DE GUYANE

 

Education & formation

2017 annexe 1 - EDUCATION

2017 annexe 2 - Education SE-UNSA et UNSA-EDUC

2017 annexe 3 - Education petite enfance

2017 annexe 4 - Communiqué steg utg

2017 annexe 5 - Communiqué de presse de la FSU-GUYANE

2017 annexe 6 - Contribution FCPE GUYANE

2017 annexe 7 - Revendications des Lycéens

2017 annexe 8 - Communiqué de presse de SUD éducation Guyane

2017 annexe 9 - 35 proposition pour l'éducation en guyane

2017 annexe 10 Revendication Enseignants Citoyens de l'Ouest

2017 annexe 11 revendications camopi

2017 annexe 12 Revendications Etudiants Debout

2017 annexe 13 Revendications formation continue

2017 annexe 14 Revendications Maripasoula

2017 annexe 15 Communique SNETAA Syndicat National de l'Enseignement Technique Action Autonome

2017 annexe 16 Collectif des amis et partenaires de lécole

 

Energie

2017 annexe 1 Revendications UTG EDF

2017 annexe 2 Congrè de l’énergie de Mars 2007

 

Foncier

2017 annexe 1_PLATE FORME du Pôle Foncier

2017 annexe 2 - FONCIER LATE NOU GANGAN

2017 annexe 3_FONCIER LA SAVANE

 

Santé & Social

2017 annexe 1 SANTE CMCK

2017 annexe 2 - SANTE INTERSYNDICALE DU CHAR

2017 annexe 3 - SANTE CGSS 2017 annexe 4 - SANTE CRSA

2017 annexe 5 - SANTE CHOG

2017 annexe 6 - Collectif famille jeunesse en danger-Revendications

2017 annexe 7 - Plate forme SANTE

2017 annexe 8 - Revendication pour les jeunes en grande difficulte social et professionnelle

2017 annexe 9 - Collectif famille jeunesse en danger-Revendications

2017 annexe 10 - Données Guyane

2017 annexe 11 - Extrait du Rapport de la Cour des Comptes

2017 annexe 12 - Lettre ouverte vdef

2017 annexe 13 - PROGRAMME D ' ACTION SANTE 2017 2017 annexe 14 - Préavis_UTG_SECU

2017 annexe 15 - REVENDICATION SRDT 2017 annexe 16 - ARS_Intersyndicat

2017 annexe 17 - Collectif Praticien CHAR

2017 annexe 18 - Collectif des praticiens

2017 annexe 19 - CHAGAS

 

Sécurité

2017 Annexe 1 - SECURITE

2017 Annexe 2 - U.F.A.P-UNSA GUYANE

2017 Annexe 3 - SNPPS

 

Economie

2017 annexe 0 - Boosters de l'economie - mesures d'urgence

2017 annexe 1 - Boosters Economie

2017 annexe 2 - Boosters Economie

2017 annexe 3 - Boosters filiere agricole V28032107

2017 annexe 4 - Boosters filiere mine

2017 annexe 5 - Boosters filiere peche

2017 annexe 6 - Boosters filiere forestiere

2017 annexe 7 - Boosters secteur auto ecole CNPA

2017 annexe 8 - Boosters filiere electriciens

2017 annexe 9 - Boosters transport urbain interurbain

2017 annexe 10 - Boosters filiere des hoteliers

2017 annexe 11 - Boosters filiere economie sociale solidaire

2017 annexe 12 - Boosters filiere transport marchandise

2017 annexe 13 - Boosters filiere centres de loisirs

2017 annexe 14 - Boosters filiere de l'ouest

2017 annexe 15 - Boosters filiere BTP

2017 annexe 16 - Plan-d'Urgence Economie

2017 annexe 17 - UTPEG_PLATEFORME REVENDICATIVE

2017 annexe 18 - Union des entreprises de l'Ouest Guyanais

2017 annexe 19 - Cahier de revendication SHRCDG 290317

 

Justice

2017 annexe 1 JUSTICE BARREAU DE CAYENNE partie 1

2017 annexe 2 JUSTICE BARREAU DE CAYENNE partie 2

2017 annexe 3 PROPOSITIONS JURIDIQUES ET ECONOMIQUES

2017 annexe 4 CONVENTION UFAP-UNSA

 

Peuples autochones

2017 annexe 1 CCPAB

2017 annexe 2 revendications autochtones mobilisation

 

Communes

2017 annexe 1 APATOU

2017 annexe 2 MARIPASOULA-GRANDSANTI-PAPAICHTON

2017 annexe 3 IRACOUBO

2017 annexe 4 CAMOPI

2017 annexe 5 SINNAMARY

2017 annexe 6 SAINT-GEORGES

2017 annexe 7 SAUL

 

Sport & culture

2017 annexe 1 SPORT

2017 annexe 2 CULTURE

2017 annexe 3 REVENDICATION DJOKAN

2017 annexe 4 CROSGUY

Repost 0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 15:00
HISTORIQUE
Repost 0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 12:00

Après le mois du Carnaval, la Guyane est rentrée, à nouveau, dans une période de troubles sociales et politiques locales mais continues, qui tendent aujourd'hui à s'élargir au pays tout entier, dans l'indifférence des médias français, plus occupés par la "porosité de l'électorat de Macron/Hamon/etc" ou par le nouveau false flag du Mossad façon Gladio en Europe nouvel attentat de Daesh raconté par BFM, histoire de ramener Fillon ou Le Pen au top des intentions de vote dans les sondages malgré leurs affaires. 

 

Le tout sous toile de fond de l'ouverture historique (mais gommée par les médias français) du pont reliant Saint-Georges au Brésil, qui a mis plus de 6 ans à voir le jour. Il s'agit d'un business plan pour le commerce avec un pays émergent et une coopération stratégique active militaro-policière en terme de méthodes violentes des flics brésiliens (6 meurtres par jour environ à son crédit) et de lutte contre l'immigration clandestine en Guyane.

 

Sachant que tant pour les rives brésiliennes que françaises, les populations vivent beaucoup de l'économie du fleuve (piroguiers, commerces, pêche, etc). Il faut préciser l'iniquité actuelle des conditions de séjours des Brésilien-ne-s très surveillés et passibles de sanctions en Guyane contrairement aux Françaises, quasiment libres d'aller et venir dans l'Amapa (avec du tourisme sexuel, c'est-à-dire de l'exploitation sexuelle impérialiste à la clef) qui fait parti des régions les plus pauvres du Brésil. 

 

SANTE

En bref, alors que l'on injecte des millions à chaque lancement d'Ariane 5 (3è report du lancement qui était prévu aujourd'hui), le Centre Médico-Chirugical de Kourou, lâché par la Croix Rouge, lui, se voit menacer de fusion avec celui de Cayenne, pas en meilleure situation, ou de transformation en hôpital à but lucratif sous son repreneur potentiel Rainbow Santé. Pour le plus grand "département français", sur un territoire où les communes sont parfois très isolées et mal desservies, c'est une menace directe pour l'intégrité des habitant-e-s de Kourou et de ses alentours. En effet, il n'y a à la base que 2 hôpitaux publics en Guyane, à Cayenne et à Saint-Laurent-du-Maroni, le CMCK étant un établissement privé de la Croix-Rouge à but non-lucratif. 

 

Plus globalement, c'est l'accès à la santé sur tout le territoire et pour toutes les communautés qui se retrouvent aujourd'hui également en jeu. Les communes de l'intérieur ne disposant que de simples dispensaires, rarement de postes de soignant-e-s permanent-e-s, même face à des enjeux aussi graves que la vague de suicides chez les jeunes amérindien-ne-s ou la toxicomanie lourde et forte prévalence du VIH dans le pays etc.

 

https://blogs.mediapart.fr/adrien-guilleau/blog/200317/la-sante-des-guyanais-sacrifiee-sur-lautel-du-profit

 

Mars 2017 : vers la grève générale en Guyane ?

EDF

L'UTG-Eclairage explique via son secrétaire général qu'aucune discussion avec la direction, qui s'obstine, n'est prévue. Le pompom : on leur demande de venir en métropole pour négocier.

 

La ville entière de Kourou était bloquée hier, ce qui est évidemment impensable en métropole.

 

Il faut savoir que dans tout le pays, les habitant-e-s souffrent de perpétuelles et imprévues coupures de courant : encore mercredi, la commune de Papaïchton, qui se remet à peine des graves inondations récentes des villages adjacents, a été privée durant 6h d'électricité. A Regina, cela a duré 10h, à Saint-Georges entre 7 à 10h.

 

L'UTG invite dès samedi les autres organisations syndicales pour débattre d'un éventuel appel à la grève générale.

 

EDUCATION ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

En ce jeudi, les écoles à Cayenne, Saint-Laurent, Matoury, Kourou, Rémire-Montjoly, Macouria, Iracoubo, Roura, Montsinéry-Tonnégrande, Apatou, Saint-Georges et Awala-Yalimapo sont fermées, le lycée Lama-Prévot aussi. Les cours à l'Université de Guyane sont annulés.

Le STEG-UTG appelle à la grève dès lundi. Il réclame également depuis plusieurs mois la désignation d'un recteur guyanais pour la Guyane. La valse des recteurs métropolitains n'a jamais conduit à trouver des solutions pour la situations catastrophiques de la jeunesse du pays.

Sans les mobilisations historiques de la jeunesse guyanaise dès novembre 1996, il n'y aurait jamais eu d'Académie ni d'Université en Guyane.

Aujourd'hui, les questions d'une cantine scolaire gratuite, généralisée, alimentée par les produits locaux, la question du respect et de la pratique des dizaines de langues parlées au quotidien par les Guyanais-e-s dans le système éducatif et celle de l'adaptation et de l'accessibilité de l'éducation pour les enfants des communes de l'intérieur, en particulier bushinengé et amérindiens sont des enjeux essentiels de l'éducation en Guyane.

Mobilisation en 1996

Mobilisation en 1996

AGRICULTRICE-TEUR-S DE GUYANE :

Les négociations sont au point mort pour les agricultrice-teur-s de Guyane qui ont du coup hier mis en place un marché solidaire sur une partie de la route de Baduel, à la place du marché central de Cayenne. Aucune mesure sérieure ne leur a été en effet proposée, alors qu'ils et elles attendent toujours leurs aides en retard et que la question du Développement Rurale de Guyane reste toujours en suspens...

 

AU-DELA DE LA CRISE, L'AVENIR ECOLOGIQUE ET SOCIAL DES AMERINDIEN-NE-S ET DES BUSHINENGES

 

Mi-mars, 23 associations se mobilisèrent contre le méga projet aurifère "la Montagne d'or" (Collectif des Premières Nations, qui a ensuite été reçue par Ségolène Royal de passage), projet au Nord-Ouest guyanais qui a été décidé sans l'aval des chefs coutumiers locaux, dont la consommation énergétique pourrait atteindre les 20% de la consommation guyanaise ! et bien sûr dévasterait l'équilibre de l'éco-système amazonien unique présent en Guyane.

 

Le discours habituel sur la Guyane limite la question de la souffrance des Amérindien-ne-s à l'impact écologique de l'orpaillage illégal des "méchants Brésiliens et Surinamais cupides". Jamais à l'orpaillage légal, qui pille pourtant les ressources des Bushinengés et des Amérindien-ne-s depuis des siècles, elles-mêmes et eux-mêmes à cheval sur des frontières qu'ils et elles subissent depuis la colonisation, détruisent leur lieu de vie et déstabilisent leur économie et vie sociale.

 

Tout comme le projet pétrolier off-shore en Guyane, décidé à Paris unilatéralement et en minimisant l'impact écologique, ce projet est vendu comme une opportunité d'emplois pour les Guyanais-e-s, refrain usé depuis longtemps, là où le chômage dépasse les 22% de la population active et où les métropolitain-e-s raflent les bons postes.

 

ACTUELLEMENT

Il y a des barrages à l'entrée de plusieurs villes : Ile de Cayenne, Roura, Macouria, Iracoubo, Saint-Laurent-du-Maroni. A Cayenne, Matoury, Saint-Georges et à St-Laurent, les mairies sont fermées. Et, à Cayenne, le Mouvement des 500 frères contre la délinquance et l'insécurité a débrayé les boutiques afin de fermer en solidarité avec le mouvement social global et la détérioration du climat social, ce qui a été largement suivi.

 

On sait qu'il y a eu un envoi de renfort de gendarmerie en début de semaine, sous prétexte de lutte contre les voyous alors même que la situation sociale dégénère, que la France cherche à tout prix à protéger ses intérêts financiers avec le centre spatial, quitte à gazer les Guyanais-e-s au passage... C'est l'une des dernières insultes qui ont mis le feu au poudre ici.

 

Les Guyanais-e-s solidaires sont de noir vêtu-e-s.

 

ET VIVE LA GREVE GENERALE DU PEUPLE GUYANAIS !

Repost 0
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 23:22

Le revenu de base est une escroquerie vantée tant par des néolibéraux que par la gauche soc' dem et pour cause : elle repose sur la diminution des aides sociales dûes, dans la seule stratégie déshumanisante de survie, et sur notre présentation non pas en tant qu'écolièr-e / travailleur-se/ chômeur-ses / retraité-e utiles et créatif-ve-s mais comme assisté-e dépendant-e du Capital. 

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Travail Ailleurs sur le web
commenter cet article
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 20:35
La mobilisation des personnels [de la BnF] a payé !

Après plus de 3 mois de mobilisation contre les suppressions de postes à la BnF, la précarité et la Loi travail, un protocole de fin de grève a été signé le 15 juillet par les syndicats CGT – FSU – SUD Culture de la Bibliothèque nationale de France.
Ces 3 mois de lutte, qui ont rassemblé jusqu’à 250 grévistes, ont été l’occasion de se retrouver dans les manifestations contre la loi Travail ou devant le Ministère de la Culture, mais également d’occuper pendant 6 samedis consécutifs le hall Est de la BnF, de fermer les caisses afin de permettre au public de rentrer gratuitement et le 28 juin au matin de bloquer complètement l’entrée principale de Tolbiac.


LES PRINCIPALES AVANCÉES OBTENUES

Globalement pour les personnels de la BnF :


> arrêt des suppressions de postes prévues pour 2017 (14 postes sauvegardés)
> amélioration du déroulement de carrière des agent-e-s avec la
> mise en place d’un groupe de suivi où siégerons les organisations syndicales
> création d’un groupe de travail afin d’améliorer les conditions de travail des magasiniers/ères et des agent-e-s travaillant en local aveugle
> intégration d’une trentaine de nouveaux magasiniers/ères afin d’anticiper les départs (il s’agit de la liste complémentaire du recrutement direct de 2015 organisé par la BnF)


Plus particulièrement pour les personnels précaires :


> passage et embauche en CDI de tous/tes les « vacataires » en CDD sur besoin permanent
> augmentation du temps de travail des « vacataires » avec le passage à 110h/mois de près de 80 « vacataires » entre juillet 2016 et début 2017 (c’est le maximum légal)
> accès sous 3 mois aux 110h pour les « vacataires » sur besoin permanent qui en feront la demande à partir de 2017.
> saisine du Ministère pour permettre l’organisation de volets internes à la bibliothèque BnF lors des recrutements directs de magasiniers/ères organisés par l’établissement
> · comptabilisation réelle du temps de travail et révision de la majoration des heures travaillées en soirée et le WE dimanche



Ce sont de réelles avancées qui n’auraient pu avoir lieu sans la mobilisation déterminée, la grève et l’organisation collective des personnels !

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Travail BnF
commenter cet article
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 10:55
Grève et mobilisation contre la précarité et le sous-effectif à la BnF

Premier jour de grève le 7 mai mais la mobilisation continue !

Précarité de longue durée…


…salaires inférieurs au seuil de pauvreté, cumul d’emplois, absence de perspectives de titularisation, jonglage entre les aides sociales, contrats à quotités horaires trop faibles (70h, 80h/mois), droits méprisés ou amoindris : autant de situations dont la direction de la BnF refuse de prendre la responsabilité.

Pour l’augmentation des quotités horaires des « vacataires » et leur titularisation !


Dès la rentrée 2015, l’intersyndicale BnF a poussé la direction à ouvrir sérieusement le dossier de la résorption de la précarité à la BnF, en demandant le passage en CDI et à 110h/mois (limite légale) des non titulaires à temps incomplet qui le souhaitent et l’appel rapide de l’intégralité de la liste complémentaire du recrutement direct de magasiniers/ères, où plusieurs collègues précaires de la BnF se trouvent en attente d’être titularisé-e-s, ceci à l’heure où les sous-effectifs épuisent les personnels.

Pour en finir avec un service public au rabais sur le dos des précaires : hausse du budget !


À ces revendications, portées au mois de mai par un nouveau préavis de grève de l’intersyndicale CGT-FSU-SUD de la BnF, la direction a donné les réponses suivantes : passage à 110h de 5 collègues alors que 70 demandes ont été recensées ; exclusion définitive des « vacataires » des vestiaires d’un passage éventuel à 110h ; aucun calendrier précis d’appel de la liste complémentaire, le tout « faute de budget ». Pendant ce temps-là, les « vacataires » de service public donnent du temps de travail gratuit, ne « pointant » contrairement à l’ensemble de leurs collègues que pour indiquer leur présence, donc sans calcul de leur temps de travail réel, selon une pratique injuste et jamais remise en cause par la direction de la BnF.

Comment se satisfaire aujourd’hui de telles annonces?

Réuni-e-s en Assemblée Générale le 30 avril, les « vacataires » de la BnF ont décidé de cesser une nouvelle fois le travail, déterminé-e-s à exprimer leur ras-le-bol et à demander de vraies avancées :

  • passage à 110h de tous/tes les « vacataires » qui en ont fait la demande
  • appel rapide et intégral de la liste du recrutement direct de magasiniers/ères
  • passage en CDI de tous/tes les « vacataires » sur besoin permanent
  • comptabilisation INTÉGRALE du temps de travail dans GTA
  • plan de titularisation digne de ce nom au Ministère de la Culture

CONTRE LA PRÉCARITÉ ET POUR L’EMPLOI À LA BnF

Une caisse de solidarité en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/eeiwwzxy​

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans BnF Travail
commenter cet article
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 21:35

Aux SDF ? Aux Roms ? Aux migrant-e-s ? Aux jeunes des quartiers populaires ? Aux personnes racisées ? Aux meufs en toute sérénité ? Aux travailleu-se-rs ? Aux musulman-e-s en jumua obligé-e-s de prier dehors (par pur plaisir évidemment) faute de locaux adaptés autorisés ? Aux toxicos ? Aux vendeurs à la sauvette ? Aux travailleuses du sexe ?

 

Nuit debout  : A qui appartient la rue ?

Elle est à Charlie, à la jeunesse dorée baboss blanche, aux commerçants, aux bourgeois et donc à la police.

 

On a des apparts nous mais quand on squatte la rue, on est pas délogé-e-s, les médias parlent de nous en bien et les politicien-ne-s nous caressent même la tête !

 

Pas mieux qu'Occupy Tel-Aviv ou les Indignés du dimanche. On "révolutionne" dans l'entre-soi des classes moyennes...

 

Pas de grève, pas d'émeutes, pas de boycott, pas de problèmes pour les patrons ou les gouvernants !

Repost 0
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 23:27

Gloire à Aissatou Dabo face aux journaleux-traîtres et aux fachos, longue vie à la Coordination Nationale Etudiante jusqu'au retrait total de la Loi El-Khomri et l'obtention de chacune de leurs revendications :

 

http://www.revolutionpermanente.fr/Appel-de-la-premiere-Coordination-Nationale-Etudiante

 

Et rappelons que comme dans tout mouvement étudiant, l'UNEF n'est JAMAIS le réprésentant légitime des étudiant-e-s ! Traîtres lors du mouvement contre la LRU, officine carriériste du PS, vous n'avez enfanté que des De Haas et des Julliard (qui a été porte-parole adjoint d'Hidalgo comme...comme mais oui! El-Khomri!) Honte éternelle à vous !

 

Aissatou Dabo : "la violence qu'on dit légitime de l'Etat, on la rejette en bloc"
Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans vidéo Travail
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 11:36
Trans' : soutien juridique gratuit sur Paris

A lire ici : https://www.facebook.com/soutienjuridique/?ref=hl

"

Si vous avez de problèmes pour l'obtention de votre changement d’état civil, si vous rencontrez de difficultés avec votre employeur ou dans votre recherche d'emploi.
Acceptess-T en collaboration avec Maître Magaly LHotel, met à disposition des personnes trans précaires ou a faibles revenus, une orientation juridique en droit civil et en droit du travail.


C'est une permanence par mois, le samedi de 10H30 a 12H30 avec une demi heure par RDV.


Pour vous inscrire, envoyez un mail à l'adresse juridique.acceptess-t@hotmail.com


Les permanences suivantes auront lieu:


samedi 2 avril
samedi 7 mai
samedi 4 juin

"

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Trans' Travail santé A venir !
commenter cet article

  • : Récits d'un non-flamboyant
  • Récits d'un non-flamboyant
  • : Ce qui compte pour moi : Islam - Poésie - Luttes révolutionnaires - Solitude - Rhythm'n'blues - Cinéma asiatique - Foot féminin. A vous de voir Plus de questions : http://ask.fm/DouilleDomino
  • Contact

Recherche :