Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 15:28

Depuis deux jours a démarré l'Euro féminin de football aux Pays-Bas : 14 équipes ont survécu aux phases qualificatives et cherchent maintenant à détrôner l'Allemagne, qui l'avait emporté à l'Euro 2013 face à la Norvège 1-0 grâce à Anja Mittag.

 

Angerer, portière allemande, avait alors été sacrée meilleure joueuse du tournoi tandis que Lotta Schelin, l'attaquante suédoise, avait reçue le Soulier d'or. 

 

Les jeux sont ouverts :)

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Nadia Nadim sera l'atout majeur des Danoises lors de cet Euro. Incroyable dans le championnat états-unien chez les Portland Thorns, elle est connue pour sa dangerosité offensive. D'origine afghane, elle suit en parallèle des études médicales.

 

Je vous conseille aussi de suivre attentivement Pernille Harder (Wolfsburg), elle-même attaquante et aussi capitaine. Harder est la compagne de l'internationale suédoise Magdalena Eriksson, elle-même en compétition.

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Parmi les jeunes talents des Bleues, j'aurais pu citer les latérales gauches en pleine ascension que sont Sakina Karchaoui, Eve Périsset et Perle Morroni mais Grace Geyoro est probablement encore plus impressionante bien qu'au milieu de terrain. 

 

Championne du monde des moins de 17 ans, cotoyant les sommets de D1 féminine avec le PSG avec qui elle a mené haut la main l'équipe jusqu'en finale de LDC, Grace Geyoro est promise au moins à la réussite éclatante d'une Amandine Henry sur le plan international.

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Avec la toute puissante Ada Hegerberg dans cette jeune équipe norvégienne prête à reconquérir les sommets, on oublierait le génie footballistique de ces derniers années qui évolue aujourd'hui à Wolfsburg : Caroline Graham Hansen. Ou la classe incarnée. 

 

La gauchère, numéro 10 de l'équipe norvégienne, sera à suivre tout particulièrement. 

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Fran Kirby est passée par des phases difficiles dans sa vie et carrière : dépression, blessures multiples.

 

Aujourd'hui, elle revient au top avec les Lionesses (surnom des Anglaises) après avoir brillé en coupe du monde en 2015 et plus récemment à Chelsea en ayant été élue meilleure buteuse de la FA Women’s Super League Spring Series.

 

Personnellement, je vois bien plus les Anglaises, Suédoises, Françaises ou Néerlandaises en finale que les Allemandes. 

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Et si la meilleure attaque européenne était suissesse ? Ramona Bachmann est loin d'être un pari risqué (Rosengard puis Wolfsburg et maintenant Chelsea, rien que ça). De plus, associée à Fabienne Humm et à la bien connue en France Lara Dickenmann, la Suisse pourrait très bien le prouver...

 

A l'occasion de la dernière Coupe du monde de foot féminin en 2015 au Canada, elle avait fait son coming-out.

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Malgré les titres récents, la présence de nombreuses grandes internationales dans l'équipe, l'Allemagne se cherche une nouvelle dynamique depuis 2 ans : le retraite - parfois abrupte - du circuit des incroyables Sasic, Alushi, Angerer, Kessler, mais aussi la méforme actuelle de Mittag...

 

C'est sans compter Lina Magull (22 ans), actuellement milieu offensive dans le club de Freiburg. 

 

Mais Sara Dabritz (même âge mais au Bayern), Alexandra Popp (Wolfsburg), Pauline Bremer (OL)  et évidemment la peut-être plus grande joueuse du monde à l'heure actuelle, Dzenifer Marozsan (s'y oublie un instant les USA car Tobin Heath est si bad-ass).

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

La Suédoise Hedvig Lindahl est reconnue comme la meilleure gardienne du monde à l'heure actuelle, en attendant qu'Ashlyn Harris (USA) prenne le dessus. En club, elle excelle chez les Chelsea Ladies depuis 2015.

 

Lindahl est ouvertement lesbienne, mariée depuis 2011 et élève deux enfants avec son épouse.

 

Je suis également un grand fan de la Montpéllierraine Jakobsson. Il faudra surveiller les talen-tueuses Olivia Schough (26 ans, Eskilstuna et Stina Blackstenius (21 ans, qui vient d'arriver au MHSC) également !

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Peu connue encore, l'Ecosse recèle d'une pépite un temps comparé à Lionel Messi : Kim Little.

 

Certes, l'Ecosse peut compter aussi sur Rachel Corsie (également au Seattle Reign) et Jane Ross (Manchester City). Mais la gloire des Seattle Reign, passée également avec son acolyte de club Jessica Fishlock par le championnat australien, n'oubliera certainement pas de nous faire une démonstration de dribbles !

C'est l'Euro de football féminin 2017 !

Enfin, les Pays-Bas, pays hôte de la compétition. Avec son milieu offensive la plus impitoyable, Lieke Martens.

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Foot féminin
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 00:43
"Ici la Piedrita ordonne et le gouvernement obéit"

"Ici la Piedrita ordonne et le gouvernement obéit"

Face à l'accélération de la déstabilisation du régime de Maduro par les franges fascistes au Venezuela après l'attaque médiatique en hélicoptère, il faut refuser les lectures bourgeoises des médias occidentaux d'une crise, planifiée par les réactionnaires alliés aux Etats-Unis de Trump mais aussi les lectures anarcho-bisounours ou pseudo-révolutionnaires franchouillardes déconnectées type Voie prolétarienne etc (http://ocml-vp.org/article1795.html). Ce qui ne font pas la révolution ne donnent pas de leçons à celles et ceux qui la vivent. 

 

Une révolution est toujours en production et donc jamais idéale. On peut évidemment préférer l'expression "processus de transformations sociales radicales" à révolution, peu importe selon moi. On est loin ici des mirages Podemos, Insoumis ou pire Syriza, d'où l'offensive extrêmement violente interne et externe contre le Venezuela et plus encore contre sa constitution bolivarienne. Le Peuple (je parle évidemment des ouvrier-e-s, des paysan-ne-s, des chomeur-se-s, des étudiants précaires, personne d'autre, il ne s'agit pas d'un synonyme de population) du Venezuela n'a jamais délégué les pleins pouvoirs à Chávez ou Maduro mais les considèrent, en tant qu'alliés du processus révolutionnaire, comme une condition por ahora indispensable pour la survie d'une société capable de nourrir, loger, éduquer tout le monde. 

 

 

Soutien à la révolution populaire au Venezuela !

Il n'y a pas de 3ème front ici : on lutte dans le cadre de la révolution pour sa radicalisation. D'ailleurs, les guerilleros venezuelien-ne-s, anarchistes ou non,  ne prennent les armes que contre les fascistes, les patrons et les propriétaires terriens. Sinon, on joue le jeu de la guerre civile pour les prédateurs impérialistes et bourgeois, impatients de poursuivre ou de rétablir la fuite des capitaux et le siphonnage du pétrole pour les USA, l'exploitation ultra-libérale sans opposition, le féminicide et le massacre des racisé-e-s...

 

 

On se souvient d'Orlando José Figuera tabassé, poignardé et brûlé vif en mai dernier car noir parmi les manifestants anti-Maduro ; il fut même accusé d'avoir eu son compte en tant que "voleur". Il est mort sur son lit d'hôpital après 10 jours d'agonie à l'âge de 22 ans. Il avait déclaré que c'est en tant que pro-chaviste qu'il fut attaqué par cette foule de blancs aisés en meute ultra-violente. Paix à son âme. Les mêmes fafs qui caillassent les bus publics en service de Caracas mais aussi les écoles, les missions de logements pour des millions de pauvres et les maternité publiques. Le mois passé, c'est le syndicaliste Francisco Ramón Aguirre Mirabal qui a succombé à plusieurs balles en pleine tête à l'âge de 47 ans, paix à son âme. Il avait oeuvré dans la récupération et la collectivisation des terres accaparées avant 2010 par les latifundistas. Début juillet, José Luis Rivas Aranguren, candidat à l'Assemblée constituante est assassiné dans l'Aragua, après avoir reçu 8 balles...

 

Comment alors peut-on parler de capitalisme d'Etat, d'autocratisme ou de lutte inter-bourgeoise quand c'est bien cette tension du peuple venezuelien, toujours prêt à se mobiliser -  contre les coups d'Etat fascistes, pour les CLAPs - qui radicalise le régime pour qu'il soit véritablement à son service ? Lorsque le peuple pousse la lutte jusqu'à l'atomisation même de l'Etat par le communalisme et donc la destruction du système bourgeois parlementariste centraliste ? jusqu'à l'armement des masses comme remplacement du pouvoir de l'armée, traditionnelle seule dépositaire légitime de la violence ? Quel régime bourgeois et centraliste fait ça sinon en se niant ? 

 

L'absence de 3ème voie dans ce moment extrêmement grave ne doit pas servir de prétexte pour ne pas être critiques : ne nions pas les carriéristes proches de Maduro, les erreurs historiques de compromis avec l'opposition, l'université ici fief bourgeois, l'armée et les grands propriétaires terriens qui reprennent pour cela de la force et évidemment la lenteur pour permettre la socialisation généralisée des moyens de production et non la seule nationalisation des usines. Et bien sûr la corruption endémique qui sabote l'économie populaire. La question est comment organiser une critique qui fait avancer la révolution sans nier la rupture d'avec l'ultra-libéralisme qu'a vraiment apporté l'élection de Chávez en 1998. 

 

Et il faut donc rappeler que la couverture médiatique de la crise du sabotage économique orchestré par le camp réactionnaire venezuelien est éminemment déséquilibrée en la défaveur du processus bolivarien alors que par ailleurs aucune chaîne TV occidentale ne déploie sa gorge dans le cas du narco-régime parlementaire du Mexique, de la faillite organisée à Puerto Rico par les banques US qui la contraint à la mise sous tutelle par... les USA, le féminicide récent au Guatemala (43 jeunes filles brûlées vives car ayant dénoncé des abus structurels dans leur foyer d'accueil), le coup d'Etat contre Rousseff au Brésil, et l'existence d'un camp de torture à Cuba : Guantánamo.

 

La diabolisation d'un pays anti-impérialiste et sur la voie du socialisme est malheureusement souvent le premier pas avant la mise au ban internationale aux répercussions populaires catastrophiques (embargo, coup d'Etat soutenu par l'OTAN et donc planification de famines et guerres civiles)... L'armée états-unienne est par ailleurs très proche en ce moment des cotes venezueliennes (ce qu'Evo Morales a dénoncé il y a quelques jours) : le pire sera peut-être à escompter puisque le MUD (opposition) appelle s'en prendre aux bureaux de vote fin juillet pour l'Assemblée constituante et s'est déjà déclaré ouvertement au parlement pour le renversement en 6 mois de Maduro, élu légitimement. 

 

Sur les manipulations autour de la question économique au Venezuela :

https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/06/26/huit-mythes-sur-leconomie-venezuelienne/

https://venezuelainfos.wordpress.com/category/histoire-economique/

 

Sur les raisons de la crainte de l'Assemblée constituante :

http://www.investigaction.net/fr/venezuela-lechec-de-washington-a-cancun/

http://www.investigaction.net/fr/lassemblee-constituante-un-visage-nouveau-pour-la-republique-bolivarienne/ 

 

Sur les manipulations médiatiques autour des consultations du 16 juillet dernier : 

https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/07/18/cachez-cette-assemblee-constituante-que-je-ne-saurais-voir-pourquoi-les-medias-censurent-une-election-au-venezuela/

 

Sur les questions afro-indigènes (en anglais) :

https://venezuelanalysis.com/analysis/13000

 

sur les conditions des LGBTI au Venezuela (en anglais) :

https://venezuelanalysis.com/analysis/13125

http://www.telesurtv.net/english/news/Caracas-Pride-The-Intersection-Between-Socialists-and-LGBTIs-20170702-0024.html

Récemment, un couple de lesbiennes s'est vue reconnaître mères légales de leur enfant, l'IDAHO a vu sa date reconnue par l'Assemblée nationale et seule la possibilité de mettre une photo de soi conforme à son genre vécu est pour l'instant possible à l'Etat civil pour les personnes trans'.

L'Eglise catholique a récemment rallié plus officiellement à l'opposition et demandé la non-tenue de l'Assemblée constituante qui prévoit des mesures-clefs en terme d'égalité hommes-femmes, de droits LGBTI et du droit à l'avortement.

 

les exigences du mouvement féministe venezuelien : 

https://venezuelanalysis.com/analysis/12906

 

#HandsOffVenezuela 🇻🇪

Soutien à la révolution populaire au Venezuela !
Soutien à la révolution populaire au Venezuela !

Revue du livre La Révolution au Venezuela. Une histoire populaire, originellement titrée We created Chávez (postée également sur mon Goodreads) :

 

L'objectif de l'auteur George Ciccariello-Maher dans cette histoire populaire des luttes au Venezuela est de décentraliser le chavisme de Chávez lui-même en retournant aux racines insurrectionnelles bolivariennes dès la chute de la dictature en 1958 à laquelle succède une démocratie parlementaire aux seules mains de l'oligarchie raciste et extrêmement brutale (Pacte de Puntofijo) mais invisibilisée par une narration historique qui ne met que l'accent sur la stabilité exemplaire du Venezuela au coeur de l'Amérique du Sud des années 60 à 90.  

 

Pour cet objectif, il retient plusieurs dates-clefs de cristallisation de la colère populaire et des moyens révolutionnaires par lesquels elle a essayé et même finalement triomphé des fascistes et de la bourgeoisie réactionnaire : 1989 = avec la révolte spontanée du Caracazo (qu'il analyse comme le 1er sursaut au monde contre le néo-libéralisme et le prémice de la tentative ratée d'accéder au pouvoir en 1992 par Chávez), 2002 = quand le peuple s'organisa contre le coup d'Etat contre Chávez avec brio jusqu'à 2010 = avec loi sur les communes qui refuse l'enlisement gouvernementaliste du projet bolivarien. 

 

Par une série d'entretiens rares et précieux avec des acteurs et actrices (parfois dans la clandestinité) de cette longue révolution, il interroge les dilemmes stratégiques qui ont marqué les décennies précédant l'arrivée de Chávez au pouvoir : entre les erreurs lourdes du foquismo à la Guevara et Debray dans la topographie et la répartition démographique particulière du pays, la retraite du terrain de l'université bourgeoise par les étudiant-e-s révolutionnaires à la fin des années 80, la difficile mise en place d'un syndicalisme révolutionnaire à même de concurrencer le syndicalisme véreux et allié historique de la bourgeoisie républicaine, l'ouvrage ne cherche jamais à juger les principales et principaux protagonistes d'alors mais de montrer plutôt comment leurs choix ont affecté le cadre de la lutte et l'ont amené à toujours se repenser.

 

Dans le cadre des avancées révolutionnaires permises par le tournant de 1998, il démontre avec talent que c'est bien la pression populaire qui radicalisa et cadra les mandats historiques de Chávez et que cette révolution est bien plus une oeuvre collective qu'individuelle portée par un seul homme providentiel et charismatique. S'il s'est avéré une condition de la réussite collective, il ne fut jamais le prétexte d'une démission populaire car le peuple reste l'acteur principal de la survie d'une révolution bolivarienne réelle et ce, même depuis l'arrivée de Maduro. 

 

Ainsi, Ciccariello-Maher ne se refuse pas à observer l'équilibre parfois tenu par exemple entre le gouvernement et les paysan-ne-s sans terre, qui n'ont eu de cesse de contraindre le gouvernement chaviste à aller plus loin dans sa réforme agraire permise par la Ley de Tierras en 2001 (seule 30% de son contenu est appliqué) puis par la mission Zamora en 2005 contre l'hégémonie des grands propriétaires terriens et les violences de leur riposte. L'auteur n'oublie pas non plus de montrer les limites du marxisme orthodoxe, prêt à dégainer des lectures inadaptées aux réalités venezueliennes comme l'appellation "lumpen" à caractère souvent élitiste et raciste, en réhabilitant les buhoneros comme principaux-les acteur-trice-s des mobilisations spontanées victorieuses contre le coup d'Etat de 2002 mais figures encore "impensé-e-s" de l'analyse de classe en tant que travailleur-se-s informel-le-s.

 

Il ne néglige pas non plus la spécificité des luttes afro-indigènes d'où ressort une nécessaire autonomie face à l'aveuglement à la race même des chavistes blanc-he-s quand l'idéologie du métissage sert encore de déni du racisme systémique persistant. C'est également l'un des points de rupture radicale avec le camp de droite qui ne ne s'embarrasse pas d'une négrophobie ouverte allant jusqu'à l'appel au meurtre contre "les singes".

 

Le cadre de la constitution bolivarienne a également nourri l'espoir d'une véritable prise en compte des femmes en terme de droits humains, économiques et politiques. Mais s'opposent deux tendances principales dans le camp gauchiste féministe : les féministes chavistes et les autonomistes pures. On reproche aux premières d'être inféodées à un gouvernement trop lent sur ses questions et pudibond vis-à-vis du poids de l'Eglise, aux autres de jouer le jeu de l'opposition ou de se caler sur un agenda féministe occidental. Elles ne se rejoignent que sur la conclusion qu'une révolution ne peut qu'être antiraciste et féministe, de même une société féministe et antiraciste ne peut qu'advenir que dans le cadre du dépassement du capitalisme.

 

Sans plus développer ces points ici, j'ai beaucoup apprécié les réflexions autour de la lutte anti-drogue dans les barrios comme point de départ des mouvements de milices populaires, les références constantes des Venezuelien-ne-s à la Commune mais aussi aux cumbes, le portrait rééclairé de Manuela Sáenz (maîtresse de Simón Bolívar et libératrice du Libertador), la mise en place d'un salaire domestique (article 88 de la réforme de la Constitution bolivarienne), l'évolution sémantique politique de "caribe" (issu du peuple Karaïbe), les citations du chanteur révolutionnaire Alí Primera , le choix du dépassement de la seule revendication ouvrière de nationalisation pour l'expropriation et l'autogestion contre un syndicalisme traditionnel corrompu et bourgeois. Le second interlude "tout 11 a son 13" décrypte quant à lui la violence de classe à l'oeuvre à travers les médias venezueliens lors de la tentative ratée de putsch en 1992. Les analyses de Gramsci sur l'hégémonie, du Fanon des Damnés de la terre, de Lénine sur la nature de l'Etat dans la révolution, de Régis Debray sur la lutte armée en Amérique latine sont constamment mises à contribution même si nuancées. 

 

Cet essai d'histoire contemporaine se clôt sur deux problématiques passionnantes, le communalisme et l'armée populaire, caractéristiques de la volonté libertaire venezuelienne de ne pas réifier d'Etat bourgeois et répressif, en multipliant les zones de pouvoir direct populaire, à même de repenser voire légitimer le recours à la violence révolutionnaire d'autodéfense (ou non) pour se séparer progressivement du modèle de monopole de la violence par l'Etat permise par le verticalisme autoritaire propre à l'armée traditionnelle.

 

De même,  le projet bolivarien met un point d'honneur à ne pas reproduire le centralisme bureaucratique en décalage complet avec les réalités paysannes ou celles des barrios de Caracas. L'ouvrage qui succède à We created Chávez de l'auteur, Building the commune : radical democracy in Venezuela, doit certainement permettre de développer encore plus cet aspect fondamental. En espérant que la Fabrique ou une autre maison d'éditions française puisse le traduire également... Pour oim en tout cas hihi.

 

Ciccariello-Maher se permet un mea culpa en postface de l'édition française, sur l'absence remarquable de Chávez dans son livre, ombre mais non-acteur du récit, alors que depuis sa disparition, la révolution bolivarienne est plus que jamais menacée... Le Venezuela est-il d'ores et déjà en mesure de se passer d'un-e leader charismatique pour défendre ses intérêts à l'échelle communale, régionale, nationale et internationale ? Les mal nommé-e-s chavistes (disons les comuneros) répondraient peut-être oui, ce leader existe déjà et il s'appelle el pueblo (à qui est dédié l'ouvrage).

Soutien à la révolution populaire au Venezuela !
Repost 0
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 03:14

I FIND IT HEALTHY TO CONVERSATE WITH MYSELF

[Prodigy]


Yo..
Is it ill, do it need to be fixed?
(That shit is real Dunn; and stop talkin like your skills don't kill)
Nah it's just that sometimes I feel like that
I can write more fouler than the last

 

[Prodigy's "Conscience"]


Yo that shit is cash trust me Dunn; I'll never lead you astray
Take my word niggaz wanna hear how you think
It be that shit that you wouldn't expect to win
that stay playin in they decks over and again
Speak your thoughts, put your all in it
Whatever's in your mind, spit it
Place your anger on the page, release tension on the tape
A stress verse, seem to be what they most thirst
Makes fake niggaz disperse, they never challenge what works

[Prodigy]


Balancin the weakness, is what I specialize in
Dunn you my nigga cause you keep me hype when I'm writin
Kept me on point in the night when it might go down
Keep me eyes wide in the daytime as well
Kept me focused on what's real and nuttin else
I find it healthy, to conversate with myself
I kick it with my delf (I kept you alive, all these years)
It's that inner voice you shoulda took head to and shit
Coulda been home instead of bleedin
Maybe next time you'll listen when it speaks

 

[Prodigy's "Conscience"]


Yo Dunn, I got a story to tell
Remember last week's mission? I told you bring the gun
(Yeah I remember) Nah listen, without me you'd be a memory
I'm the one you could come to for guidance
Bring you home alive when you wildin
Kept you out of harm's way, told you when to spray
Told you when it's time to put it away
and when the cops came, you was safe

 

[Prodigy]


Without question, I stay aware Dunn I'm listenin
Everytime we speak it's real, I know your intention's
to make sure we both safe and livin, and breathin
You gets all respect from me Dunn, believe it

 

[Prodigy's "Conscience"]


Yo we got kids to raise and bills to pay
Enemies to lay down when they stand in our way, it's only us
(What about the click?) Now if you die is they comin?
When you shot do they feel the bullet?
And when you broke can they fix it? Aight then, you keep writin
and let me do the thinkin, I brought us this far without mistaken

 

[Nas]


Voices in my head from choices that I dreaded choosin
Cautions I shoulda took head, lost in my weed, steady losin
Thug stripes, badges of honor, forces to succeed
Whores on they knees, fuckin with millionaires, killers and thieves
I fuck until there's no feelin where, I bust and I pee
I lusted cars but I suffered and my scars run deep
I stay to myself, one deep, pray to my God cause he
say when it's hard get on one knee, and ask Thy for forgiveness
Fuck the cash, the ice, the Ferrari's
with two-twenty on the dash when your life ain't right
See niggaz smile up in your face and stick a knife in your back
Snakes shake your hand and got his dick up in your wife back
Why's it like that? It's life black, this is the game
The way I see it both bitches and niggaz, is the same
I trust myself, I can't fuck myself
When hoes leave and no weed I still know me, just myself
Fear is weakness learn from what experience teaches
Beware of leaches, the vampires, my secret's
never follow, cause most niggaz is straight up cowards
Take care of my body's the temple my mind is the power

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Rap Poésie
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 09:00
Boycott des films de Gal Gadot, nouvelle Wonder Woman

- a servi comme instructrice au combat dans l'armée coloniale israélienne entre 2003-2005

- a fait la promo comme mannequin pour valoriser les femmes dans l'armée israélienne en 2007

- a soutenu le massacre israélien de Gaza en 2014

 

Si vous avez quand même envie de voir Wonder Woman, y'a toujours l'animé de 2009 qui raconte grosso modo la même histoire.

Repost 0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:00

A.

Aucun de mes actes n'a de sens ou de constance

Puis-je y voir une beauté compensatoire

Une avalanche de nuages qui, au lieu de m'ensevelir sous une lointaine fumée,

Me ramènera, encore une fois, à toi ?

 

06/03/17

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Recueil perso
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 17:43
Repost 0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 09:00
La Ballade de Mulan - Chanson de geste de Magnolia 

http://www.ventdusoir-poesie.fr/ballade-mulan.htm : avec le texte en chinois

http://www.freres-d-ames.fr/legendemulan.htm : sur la légende de Hua Mulan

 

 

Grince et crisse, frôle et puis grince et crisse,
C’est Mulan qui à son huis tisse.
On n’entend point métier sonner,
On n’entend que plaintes et soupirs.

Dites-nous, à quoi pense la fille ?
Dites-nous, à quoi rêve la fille ?
Or la fille, elle ne pense à rien.
Or la fille, elle ne rêve à rien.

Vit la veille le placard militaire,
En grand compte, le Khan veut des soldats.
Cet édit douze volumes emplit,
Sur chacun, son père a son nom mis.

Son Papa n’a point de fils aîné,
Et Mulan n’a point de frère âgé.
Elle désire pourvoir un destrier,
Désormais pour son père en campagne.

Foire de l’Est, achète un bon coursier,
Foire de l’Ouest, achète selle, coussinet,
Foire du Sud, achète guide et rênes,
Foire du Nord, achète un grand fouet.

Au matin, salue père et mère, part.
Au soir, couche aux rives du Huang He.
N’entend plus son père, sa mère
                  leur fille appeler,
Mais entend du Huang He les flots 
                  en torrents rugir surgissant.

A l’aube, salue le Huang He, part.
Au couchant, passe en haut du mont Hei.
N’entend plus son père, sa mère
                  leur fille appeler,
Mais entend au mont Han des Barbares
                  les montures hennir mugissant.

Mène au front cent combats décisifs,
Comme en vol, franchit passes et monts,
Brise du Nord porte le gong de nuit,
En armures qui brillent de lune froide,

A l’assaut cent tombent au combat,
Dix années parmi les braves retourne.
Retourne et vient devant le Fils du Ciel,
Fils du Ciel en Palais de Lumière.

Aux honneurs l’inscrit au meilleur rang.
« Je te donne pour cent mille boisseaux.
Que veux-tu ? » C’est le Khan qui s’enquiert.
Mais Mulan ne tient pas au Secrétariat.

« Prêtez-moi un cheval de mille li
Pour rentrer dans mon pays natal ».
Père et mère entendent leur fille venir,
Passent les portes bras dessus - bras dessous

Sœur aînée entend cadette rentrer,
A son huis de son rouge affairée.
P’tit cadet entend l’aînée rentrer,
Aiguise la lame en étincelles pour cochon et mouton.

Me voici : j’ouvre les portes d’Ouest.
Me voici : assise au lit de l’Est.
Me voici : sans tunique de guerre.
Me voici : en jupe d’autrefois.

En chignon parée à la croisée,
Au miroir une fleur accrochée,
Hors des portes devant ses compagnons,
Compagnons tous surpris, effarés :

« Douze années l’avons accompagnée :
Qui savait Mulan être ainsi Demoiselle ? »

Sire Lapin bondissant nez au vent,
Dame Lapine au regard éperdu,
Deux lapins côte à côte ventre à terre,
Va savoir, mon ami, quel est mâle, quelle femelle ?

Excellente adaptation de la légende, un vrai film épique, romantique et tragique !

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Poésie cinéma
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 07:15

Nos revendications par thématiques :

 

Générales

2017 annexe 1 revendications collectif POU LAGWIYAN DEKOLE

2017 annexe 2 Association LAVI DANBWA

2017 annexe 3 Document d orientation d un pacte de developpement pour la Guyane

2017 annexe 4 projet d'accord relatif à l avenir de la guyane

2017 annexe 5 COLLECTIFS DES EXPROPRIES DE KOUROU

2017 annexe 6 Courrier vers collectif defense guyane 28 mars 2017 sur bord de mer kourou

2017 annexe 7 Appel à la grève du SNUipp et de la FSU Guyane - SNUipp-FSU Guyane

2017 annexe 8 Liste de revendication CITOYENNES CITOYENS DE GUYANE

 

Education & formation

2017 annexe 1 - EDUCATION

2017 annexe 2 - Education SE-UNSA et UNSA-EDUC

2017 annexe 3 - Education petite enfance

2017 annexe 4 - Communiqué steg utg

2017 annexe 5 - Communiqué de presse de la FSU-GUYANE

2017 annexe 6 - Contribution FCPE GUYANE

2017 annexe 7 - Revendications des Lycéens

2017 annexe 8 - Communiqué de presse de SUD éducation Guyane

2017 annexe 9 - 35 proposition pour l'éducation en guyane

2017 annexe 10 Revendication Enseignants Citoyens de l'Ouest

2017 annexe 11 revendications camopi

2017 annexe 12 Revendications Etudiants Debout

2017 annexe 13 Revendications formation continue

2017 annexe 14 Revendications Maripasoula

2017 annexe 15 Communique SNETAA Syndicat National de l'Enseignement Technique Action Autonome

2017 annexe 16 Collectif des amis et partenaires de lécole

 

Energie

2017 annexe 1 Revendications UTG EDF

2017 annexe 2 Congrè de l’énergie de Mars 2007

 

Foncier

2017 annexe 1_PLATE FORME du Pôle Foncier

2017 annexe 2 - FONCIER LATE NOU GANGAN

2017 annexe 3_FONCIER LA SAVANE

 

Santé & Social

2017 annexe 1 SANTE CMCK

2017 annexe 2 - SANTE INTERSYNDICALE DU CHAR

2017 annexe 3 - SANTE CGSS 2017 annexe 4 - SANTE CRSA

2017 annexe 5 - SANTE CHOG

2017 annexe 6 - Collectif famille jeunesse en danger-Revendications

2017 annexe 7 - Plate forme SANTE

2017 annexe 8 - Revendication pour les jeunes en grande difficulte social et professionnelle

2017 annexe 9 - Collectif famille jeunesse en danger-Revendications

2017 annexe 10 - Données Guyane

2017 annexe 11 - Extrait du Rapport de la Cour des Comptes

2017 annexe 12 - Lettre ouverte vdef

2017 annexe 13 - PROGRAMME D ' ACTION SANTE 2017 2017 annexe 14 - Préavis_UTG_SECU

2017 annexe 15 - REVENDICATION SRDT 2017 annexe 16 - ARS_Intersyndicat

2017 annexe 17 - Collectif Praticien CHAR

2017 annexe 18 - Collectif des praticiens

2017 annexe 19 - CHAGAS

 

Sécurité

2017 Annexe 1 - SECURITE

2017 Annexe 2 - U.F.A.P-UNSA GUYANE

2017 Annexe 3 - SNPPS

 

Economie

2017 annexe 0 - Boosters de l'economie - mesures d'urgence

2017 annexe 1 - Boosters Economie

2017 annexe 2 - Boosters Economie

2017 annexe 3 - Boosters filiere agricole V28032107

2017 annexe 4 - Boosters filiere mine

2017 annexe 5 - Boosters filiere peche

2017 annexe 6 - Boosters filiere forestiere

2017 annexe 7 - Boosters secteur auto ecole CNPA

2017 annexe 8 - Boosters filiere electriciens

2017 annexe 9 - Boosters transport urbain interurbain

2017 annexe 10 - Boosters filiere des hoteliers

2017 annexe 11 - Boosters filiere economie sociale solidaire

2017 annexe 12 - Boosters filiere transport marchandise

2017 annexe 13 - Boosters filiere centres de loisirs

2017 annexe 14 - Boosters filiere de l'ouest

2017 annexe 15 - Boosters filiere BTP

2017 annexe 16 - Plan-d'Urgence Economie

2017 annexe 17 - UTPEG_PLATEFORME REVENDICATIVE

2017 annexe 18 - Union des entreprises de l'Ouest Guyanais

2017 annexe 19 - Cahier de revendication SHRCDG 290317

 

Justice

2017 annexe 1 JUSTICE BARREAU DE CAYENNE partie 1

2017 annexe 2 JUSTICE BARREAU DE CAYENNE partie 2

2017 annexe 3 PROPOSITIONS JURIDIQUES ET ECONOMIQUES

2017 annexe 4 CONVENTION UFAP-UNSA

 

Peuples autochones

2017 annexe 1 CCPAB

2017 annexe 2 revendications autochtones mobilisation

 

Communes

2017 annexe 1 APATOU

2017 annexe 2 MARIPASOULA-GRANDSANTI-PAPAICHTON

2017 annexe 3 IRACOUBO

2017 annexe 4 CAMOPI

2017 annexe 5 SINNAMARY

2017 annexe 6 SAINT-GEORGES

2017 annexe 7 SAUL

 

Sport & culture

2017 annexe 1 SPORT

2017 annexe 2 CULTURE

2017 annexe 3 REVENDICATION DJOKAN

2017 annexe 4 CROSGUY

Repost 0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 15:35
Les Peuples Premiers de Guyane pour leur droit à disposer d'eux-mêmes et de leurs terres !
Repost 0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 15:00
HISTORIQUE
Repost 0

  • : Récits d'un non-flamboyant
  • Récits d'un non-flamboyant
  • : Ce qui compte pour moi : Islam - Poésie - Luttes révolutionnaires - Solitude - Rhythm'n'blues - Cinéma asiatique - Foot féminin. A vous de voir Plus de questions : http://ask.fm/DouilleDomino
  • Contact

Recherche :