Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 21:54
Cinéma HK #5 : La 36ème chambre de Shaolin (1978)

La 36ème Chambre de Shaolin (1978) de Liu Chia-liang avec Gordon Liu, studio Shaw Brothers

Kung-fu d'initiation physique et mentale.

C'est avec ce genre de réussite ultime cinématographique que Tarantino a pu dire que le kung-fu était peut-être le meilleur genre cinématographique possible. Il n'oubliera pas Gordon Liu en lui offrant le rôle de Pai Mei dans Kill Bill à Gordon Liu (image ci-dessous).

Outre le magnétisme de Gordon Liu, la simplicité de la forme narrative (une chambre = 1 épreuve initiatique) est ici le fondement de l'observation assidue par le public de la progression physique et intellectuelle du héros. Et ce n'est pas banal car chaque chambre évoque un sens, une faculté physique différente ou une endurance complète du corps et de l'esprit qui imposent à Gordon Liu de se débattre avec l'idée de performance des limites humaines. Seront-elles repoussées ? Parachevées ? Car il n'est pas écrit que l'impossible ne soit possible en kung-fu.

Mais l’art martial des Shaolin est-il prêt à son accession au monde séculier ?

Ne pas oublier avec toujours les fantastiques Liu Chia-Liang et Gordon Liu, respectivement derrière et devant la caméra : Retour à la 36ème Chambre (1980) et Les Disciples de la 36ème Chambre (1985)

Cinéma HK #5 : La 36ème chambre de Shaolin (1978)

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Cinéma hongkongais cinéma
commenter cet article

commentaires

  • : Récits d'un non-flamboyant
  • Récits d'un non-flamboyant
  • : Ce qui compte pour moi : Islam - Poésie - Luttes révolutionnaires - Solitude - Rhythm'n'blues - Cinéma asiatique - Foot féminin. A vous de voir Plus de questions : http://ask.fm/DouilleDomino
  • Contact

Recherche :