Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 20:26
Cinéma HK #7 : Prison on fire (1987)

Prison on fire 1 (1987) de Ringo Lam avec Chow Yun-fat, Tony Leung Ka-fai.

Un singe et un mouton parmi les lions.

Un film violent mais au ton très touchant grâce au duo très efficace Chow Yun-fat / Tony Leung Ka-fai (le Tony Leung homonyme méconnu ici). Avec l'univers carcéral, le réal' Ringo Lam poursuit son analyse des travers sociaux d'une cité de Hong-Kong toujours plus au bord du précipice (Triptyque On Fire : City on fire en 1987 aussi - grosse source de plagiat d'inspiration pour Tarantino, Prison on fire la même année et enfin School on fire en 1988).


Un jeune commercial dans la pub est emprisonné à la suite d’un homicide involontaire et devient le bouc-émissaire d’une lutte sans pitié entre Triades en prison, le tout sous l’œil sadique du gardien Hung surnommé le Tueur (l’excellent Roy Cheung, qui jouait aussi un rôle de salaud dans City on fire). De quoi légitimement avoir envie dès les premières semaines en taule de s’ouvrir le bide avec un morceau de verre… Mais l’amitié et l’entraide ne sont jamais loin non plus dans la promiscuité où ton ami éternel deviendra celui qui chie à côté de toi quand tu nettoies déjà les chiottes…


On sent réellement la distance qui sépare ces hommes de la liberté par les plans extérieurs de la baie de Hong-Kong, où même les travaux en extérieur ne sont qu’esclavage moderne. Les scènes de bagarre chaotiques dans la laverie et les dortoirs sont hallucinantes : comme quoi on peut être esthète sans plans feutrés bleutés gnan gnan et bobo à la Sofia Coppola ou Xavier Dolan. J'ai pas trop aimé par contre Prison on fire 2 qui souffre de l'absence de Tony Leung Kai-fai.

Roy Cheung dans le rôle du maton sadique

Roy Cheung dans le rôle du maton sadique

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Fortune - dans Cinéma hongkongais cinéma prison
commenter cet article

commentaires

  • : Récits d'un non-flamboyant
  • Récits d'un non-flamboyant
  • : Ce qui compte pour moi : Islam - Poésie - Luttes révolutionnaires - Solitude - Rhythm'n'blues - Cinéma asiatique - Foot féminin. A vous de voir Plus de questions : http://ask.fm/DouilleDomino
  • Contact

Recherche :